JOINVILLE-LE-PONT     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Local > Découvrir Joinville > Joinville aujourd’hui

Article

Baignade en Marne, attention danger !

La baignade en Marne est un souvenir pour certains, une légende pour beaucoup ! Elle est interdite depuis 1970 par arrêté préfectoral. Ce dernier marqua le coup d’arrêt d’une activité très prisée des habitants. La qualité de l’eau de la Marne s’est depuis nettement améliorée, mais pas au point de pouvoir y faire un petit plongeon.

|center

La baignade en Marne est un souvenir pour certains, une légende pour beaucoup ! Elle est interdite depuis 1970 par arrêté préfectoral. Ce dernier marqua le coup d’arrêt d’une activité très prisée des habitants. La qualité de l’eau de la Marne s’est depuis nettement améliorée, mais pas au point de pouvoir y faire un petit plongeon.

Dans les années 60-70 : la Marne est bordée de nombreuses industries et le territoire se densifie de façon soutenue. Chacun déverse ses déchets directement (ou presque) dans la Marne, qui recueille donc de graves pollutions. De plus, le territoire subit la densification de l’espace et se détourne, petit à petit, de la rivière, considérée plutôt comme un exutoire !
La qualité de l’eau de la rivière s’en est rapidement trouvée assez altérée. C’est à cette époque que se sont développées les piscines chlorées, pour compenser l’activité perdue.
La situation a considérablement évolué depuis. L’impact de l’industrie a notablement diminué, les rejets en Marne sont aujourd’hui strictement contrôlés. Heureusement, les ordures des habitants sont traitées, quasi intégralement, dans des stations d’épuration aux normes. La qualité de la Marne s’est donc améliorée.
Pour autoriser la baignade, ce sont, en particulier, les teneurs en bactéries qui sont analysées. Celles-ci viennent des eaux usées de nos habitations (lavabos, toilettes, douches). La grande majorité de ces eaux usées sont acheminées et traitées en station d’épuration. Mais une petite partie transite encore, malencontreusement, dans le réseau des eaux de pluie et arrive donc en Marne sans traitement. Le problème se pose particulièrement l’été, époque des baignades, lorsque les pluies d’orage surviennent et « nettoient » ces réseaux. Ces dysfonctionnements restent aujourd’hui à résoudre pour espérer obtenir une Marne de qualité « baignable ». On note aussi que, si la qualité de la Marne s’améliore, les normes se durcissent.
Les efforts du territoire sont aujourd’hui tout à fait perceptibles, puisque les jours où les teneurs en bactéries sont sous les seuils des normes sont de plus en plus fréquents.
En attendant ; la baignade demeure interdite dans la Marne pour des raisons d’hygiène autant que pour des raisons de sécurité. www.marne-vive.com

Les dangers de la baignade
L’adjudant-chef Loïc Henriot, qui commande le centre de secours des pompiers situé à Joinville, rappelle que la baignade en Marne est non seulement interdite, mais dangereuse. 3 personnes s’y sont noyées l’année dernière. La température de l’eau de la rivière est froide, au maximum 20 degrés en été, soit la température de l’eau froide du robinet. Un tel bain peut mener à une hydrocution, à des crampes qui peuvent rendre une baignade dramatique. De plus, le fond de la rivière n’est pas plat, des objets coupants peuvent blesser des baigneurs imprudents. Enfin, tout contrevenant à l’interdiction de baignade en Marne est passible d’une amende.

Rechercher sur ce site :
{JOINVILLE-LE-PONT} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional